Au fil du temps

Votre forum sur la photographie, le graphisme et ce que vous aimez
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 ..:: Last Exile ::..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ynausicaa

avatar

Messages : 114
Date d'inscription : 22/05/2008
Age : 33
Localisation : Dans mon lit avec le MAC

MessageSujet: ..:: Last Exile ::..   Ven 22 Aoû - 16:24




Dans un monde semblable à notre 19e siècle mais plus technologiquement avancé, Claus Valca et Lavie Head sont orphelins. Cette enfance les a conduit a marcher sur les traces de leurs pères respectifs, pilotes d'un type d'avion biplace appelé Vanship, prenant place dans la communauté des messagers volants et participant aux courses aériennes.
Ils se retrouvent accidentellement embarqués sur une mission très difficile qui va les emmener sur un navire très redouté (le Silverna) au beau milieu d'une guerre. De là, leur vie change et leur rêve se retrouve à leur portée: traverser le "Grand Stream", fantastique tornade permanente qui a emporté leurs pères. Mais pour cela, ils devront faire face à la Guilde, censée garantir les règles chevaleresques des combats dans le monde, et vaincre leur peur du plus terrifiant capitaine de vaisseau.

Réalisée pour fêter les dix ans du studio Gonzo, voici une série dont je n'ai entendu ou lu que du bien. Forcément, comme pour "Six Feet Under" ou autre "Once", j'ai voulu voir. Et, je ne suis pas déçu. L'histoire tient la route, les personnages sont attachants même si en les voyant, ils m'en rappellent d'autres, ainsi la capitaine Alex Row du Silverna est quasi identique au Capitaine Nemo du Nautilus. Les équipages se ressemblent également. Les héros sont "héroïques", les ennemis bien cruels. Ce qui est intéressant c'est l'évolution des personnages intermédiaires comme Dio mais surtout Lucciola (il m'a donné les larmes aux yeux).
Que dire d'autres? L'originalité des designs, tant au niveau des personnages que des machines, en fait d'emblée un incontournable. Ajoutez à ça de fortes relations psychologiques et des intrigues politiques complexes. D'autant plus que la symbolique est assez intéressante (les échecs sont assez présent comme symbolique de la guerre). C'est du "steampunk" : l'empire d'Anatore a des allures d'Europe Occidentale du XIXéme siécle et leurs adversaires celles d'une sorte de melting-pot des styles orientaux, le symbolisme de leur dualité est assez évident. C'est deux cultures s'affrontent et les empêchent de discerner leur véritable ennemi : la Guilde qui alimente chaque camp avec la technologie qui leur est nécessaire pour mieux se détruire. C'est en s'alliant qu'ils réussiront à créer un monde nouveau sans Guilde.

Une oeuvre pas très originale, inspirée d'autres oeuvres à mon avis comme "Nadia" ou "Laputa", mais qui posséde de nombreuses potentialités. L'animation est de qualité et le scénario plutôt bon. Pourquoi bouder ce petit plaisir?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ynausicaa.canalblog.com
 
..:: Last Exile ::..
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» last exile image [FIN]
» Last Exile
» LAST EXILE
» Last Exile
» Exile - Anata e

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Au fil du temps :: Salon de thé :: Serie, TV-
Sauter vers: